Nous suivre par mèl

mercredi 21 décembre 2016

Gabegie

Gabegie ordinaire lorsque madame Combe est maire…

Chacun s’en souvient, la Commune avait acquis –en usant de son droit de préemption- la propriété Grégoire à la fin du mandat précédent. Pour ce faire, la Région nous avait octroyé une subvention de 80 000 € pour y réaliser des logements sociaux. Voici quelques mois, nous avions interrogé Madame Combe au sujet de cette subvention qui n’apparaissait pas dans le compte administratif 2015. L’équipe municipale nous avait alors répondu qu’elle avait d’autres projets pour cette propriété sans autres précisions malgré nos demandes à ce sujet, le projet n’était pas ficelé nous avait-on dit. Dont acte.

A l’avant-dernière réunion du Conseil municipal, nous sommes revenus à la charge en spécifiant cette fois que la Commune était obligée de réaliser des logements sociaux sur ce terrain puisque c’était le motif qui avait été avancé pour pouvoir préempter sur la vente. Si tel n’était pas le cas, la préemption deviendrait illégale et la Commune pourrait être attaquée au tribunal administratif pour non-respect du motif de préemption. Madame Combe nous a répondu qu’en effet elle était consciente de cet état de fait… sous-entendu, nous ferons des logements sociaux sur ce terrain. Tant mieux...

Morale de l’affaire, la Commune a perdu la subvention de 80 000 € puisque la municipalité y avait renoncé. A moins que la Région, bonne fille, ne verse avec retard la subvention accordée en 2013. Ce qui semble toutefois difficile.