Nous suivre par mèl

mardi 1 novembre 2016

700 000 € HT pour la salle des fêtes !

Ça va de mal en pis !


Rénovation de la salle des fêtes le budget prévisionnel est de  700 000 € hors taxes !

De quoi en construire une neuve ? Mais non c’est uniquement la restauration de l’existant !!!!
Il y aurait, selon l’équipe municipale, des subventions importantes …
Par les temps qui courent, vu la conjoncture, on peut en être étonné, surpris quelque peu incrédule.  
Ceci étant, il faut se poser la question de l’utilité d’une telle dépense, d’un tel investissement pour la commune : Est-il raisonnable ? Est-il nécessaire ?
Aujourd’hui n’y a-t-il pas mieux à faire avec notre argent ?
Pour vous donner un élément de comparaison, la rénovation de la maison des associations avait coûté au total 250 000 € !
 Après avoir critiqué la gestion financière précédente, voilà que l’équipe actuelle va, avec cette opération, aggraver le taux d’endettement de la commune qui est déjà supérieur à la moyenne nationale de plus de  25%, soit 10 points de plus qu'avec l’équipe précédente.
On peut se demander qui conseille nos élus majoritaires ? Pas d’argent pour les séjours des enfants du Centre de loisirs, pas d’argent pour entretenir les chemins, mais une dépense prévisionnelle de 700 000 € hors taxe pour la salle des fêtes.
Décidément, nous n’avons pas les mêmes priorités.

Et NOTRE VOIRIE dans tout ça ?

Les voies communales sont bien délaissées. L’herbe des bas côtés n’est plus que rarement coupée, ce qui accroît en été le risque de départ de feu.
Plus grave, les ornières sont rebouchées (quand elles le sont) avec de la terre ou du mauvais tout venant. C’est ainsi que nos élus croient faire des économies.

Au premier orage, le remblai part au fil de l’eau et l’ornière réapparaît en se creusant un peu plus ! Au total, on a perdu du temps de travail et de l’argent. Au train où cela va, il ne restera plus beaucoup de chemins communaux en état d’ici à la fin du mandat. C’est notre patrimoine communal qui se détériore ainsi.
Il faut leur dire, dites-leur, ils se trompent  lourdement.
Les employés communaux ne sont en rien responsables de cela, ce sont les gestionnaires qui sont en cause, ceux qui ne leur donnent ni instructions de travail ni moyens appropriés.

A la Communauté de communes, ce n’est guère plus brillant.

Le Président a informé les habitants des « quartiers résidentiels » que dorénavant leur bac dédié aux ordures ménagères ne serait plus collecté qu’une fois par semaine pour des motifs d’ordre écologique. Voilà pour le coup une justification surprenante. On ferait mieux de nous dire la vérité, c'est-à-dire que la Communauté a décidé de faire des économies en ne collectant plus qu’une fois par semaine. Les usagers n’ont qu’à se débrouiller pour réduire leurs déchets et souffrir notamment en été des nuisances que cela entraîne. Cela aurait au moins le mérite de la franchise.
A la Communauté aussi l’heure est à la baisse du service public !

FUSION Mérindol / Puget, c’est fini !

L’Hirondelle citoyenne vous avait alertés voici quelque temps du projet de fusion entre les communes de Mérindol et de Puget.
Ce projet est ajourné (annulé ?) au motif invoqué aujourd’hui que les finances de la commune de Puget ne sont pas assez saines au goût des élus de la majorité de Mérindol…

Comme chantait Jean Ferrat,
faut-il en rire ou en pleurer ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire