Nous suivre par mèl

lundi 11 janvier 2016


Impôts : où va-t-on ?
Janvier 2016

Comme nous, habitants de Mérindol, vous venez de recevoir,  votre taxe foncière ainsi que votre taxe d’habitation et comme nous, vous n’êtes pas contents !
Pas contents tout simplement parce que ces impôts ont augmenté de façon inacceptable.

Cela touche tous  les contribuables  tandis que les salaires, les retraites, les revenus eux restent stables ou sont en baisse et que l’inflation est quasi nulle.

Taxe sur le foncier bâti
Part communale + 6,03%
Part du département + 0,95%.

Taxe d’habitation
Part communale + 6,2%
Part de  l’intercommunalité + 1,04%


Taxe sur les propriétés non bâties + 3,7%.


Alors que notre pouvoir d’achat ne fait que diminuer, les élus communaux  majoritaires ont décidé de nous faire débourser encore un peu plus d’argent.
Pour le foncier non bâti, ce sont  les propriétaires de terrains qui sont touchés  et  plus particulièrement les terrains à vocation  agricole.
Les agriculteurs qui cultivent ces terres sont sanctionnés, alors que leurs revenus ont déjà terriblement diminué, sans parler des retraités agricoles.
L’ensemble des contribuables de notre village  aurait certainement préféré  utiliser l’argent que ces hausses représentent pour, au moins, maintenir leur niveau de vie, mais la majorité municipale actuelle en a décidé autrement.
Les élus avaient pourtant expliqué pendant la campagne que les taux d’imposition étaient trop élevés…

Après un peu plus d’un an de gestion,  la part  communale de nos impôts  augmente fortement, ainsi que  les emprunts !


Deux nouveaux emprunts de 200 000 euros viennent d’être engagés par la municipalité après celui de 80 000 € en 2014.

Vous vous souvenez :
« L’endettement de Mérindol est sans conteste plus important que celui des communes voisines. Cette imposition stérile pèse lourdement sur le budget de chacun » *
Mais ce n’est pas tout !
Une subvention régionale de 80 000€, obtenue  par l’ancienne équipe pour un projet de logements sociaux sur la propriété Grégoire, irrémédiablement perdue.

Vous vous rappelez :
« Notre engagement, faciliter l’accès des Mérindolais à la propriété et éviter un marché du logement sélectif »*
(*lu dans un tract de  campagne des élections municipales de l’actuelle municipalité)
La municipalité actuelle préfère se tourner vers la spéculation foncière et tenter de revendre à un promoteur au prix fort.
Est-ce ainsi que l’on favorise l’accession au logement des jeunes qui désirent s’installer dans notre village ?

Que doivent penser celles et ceux qui ont cru,  en votant pour cette liste,  que la commune  allait être  mieux gérée et que l’endettement allait être réduit ?

Pour notre part,  nous ne sommes  pas  surpris de ce résultat qui malheureusement ne nous rassure pas sur l’avenir de notre village.
Nous ne sommes pas résignés non plus ; bien au contraire, les membres de l'Hirondelle citoyenne sont déterminés à agir pour le bien de la population du village en s’appuyant sur les  trois élus d’opposition au Conseil municipal.

Si comme nous vous souhaitez réagir,
rejoignez-nous au sein de l’Hirondelle citoyenne !


Et pendant ce temps-là
… la qualité des services publics communaux baisse.
Quelques exemples :
• Les séjours du centre de loisirs sont supprimés, les activités pour nos jeunes revues à la baisse.
• La qualité des repas servis, notamment ceux du portage repas, diminue.
·        La banque alimentaire sur le village a disparu.
·        Les bons de Noël pour les plus démunis n’existent plus.

4 commentaires:

  1. Vous parlez de vous rejoindre mais comment fait on ? discuter sur des blogs en plein anonymat ne sert à rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque l'on voit le niveau des dettes que vous nous avez mis sur le dos, il y a de quoi ne pas vous rejoindre

      Supprimer
    2. Vous semblez très au fait des finances de la commune, ce qui me réjouit. Je crains toutefois que votre information n'ait été quelque peu influencée par la campagne calomnieuse de l'actuelle majorité à notre égard. La dette qui nous est imputable et celle que nous avons laissée à la fin de notre mandat n'a rien d'excessif. Elle est somme toute sensiblement dans la moyenne des communes de notre taille (+ 15 % par rapport à la moyenne nationale. Mais savez-vous que l'équipe actuelle a fait voter au Conseil municipal de nouveaux emprunts depuis son élection à hauteur de 480 000 € alors qu'elle prêchait pour le désendettement ? Savez-vous que notre dette était fin 2015 de 25 % supérieure à la moyenne ? Et il est à craindre que le projet de rénovation de la salle des fêtes (pharaonique entre nous) ne soit l'occasion de continuer dans cette voie... J'espère avoir levé vos réticences à nous rejoindre. À moins que votre attachement à l'actuelle majorité ne vous le permette pas...

      Supprimer
  2. Nous sommes tout sauf anonymes : notre présidente est Nicole Delcistia et nos trois élus d'opposition sont Nadine Perin, Mireille Sueur et Philippe Batoux. N'hésitez pas à les contacter si vous souhaitez débattre ou travailler avec nous.

    RépondreSupprimer