Nous suivre par mèl

vendredi 15 mai 2015


Un an après…

Nous remercions l’équipe municipale actuelle de terminer les projets engagés  par l’équipe précédente (travaux de la place de la mairie, trottoir d’accès à la pharmacie, city-stade, panneaux de signalisation dans le village…). Comme quoi, tout n’était peut-être pas aussi mauvais que cela avait été dit pendant la campagne électorale !

1. Mais que sont leurs paroles devenues ?
        
Ils avaient promis de :

·       Réduire l’endettement 
La Municipalité a emprunté 80 000 € en 2014. Selon nous, cet emprunt aurait pu être évité. Il a été réalisé pour assurer à la Commune un certain « confort de trésorerie » c'est-à-dire pour que les élus n’aient pas à gérer la trésorerie.

·       Trouver d’autres recettes pour ne pas augmenter l’impôt 
La part communale de nos impôts augmentera de 6 % en 2015, tous les tarifs municipaux ont augmenté (cantine, centre de loisirs, portage repas, restaurant municipal, aide à domicile).

·       Faire des économies
Aucune trace d’économie dans le budget présenté ce 31 mars. Ah si !  On a refusé une subvention de 2 000 € à l’école. Quand à notre gazette municipale, elle coûte toujours le même prix mais a perdu en qualité.

·       Plus de concertation
La seule action en la matière a consisté à supprimer un organe de concertation pour la gestion du Centre de loisirs pour le remplacer par un vague comité sans pouvoirs. Au passage, le budget du Centre de loisirs a été englobé dans le budget de la mairie. On aura bien du mal à contrôler son coût dorénavant.

·       Mettre de la couleur sur nos murs 
On n’a rien vu de tel ces douze derniers mois.
·       Créer un vrai festival 
Pour l’instant la majorité a bien du mal à maintenir une vie culturelle et de loisirs dans la Commune.

Ils avaient dit  qu’il y avait trop de personnel

·         Depuis un an, ils nous ont demandé de voter deux embauches supplémentaires : une pour l’urbanisme et une au Centre de loisirs.

2. Une majorité qui s’est considérablement divisée en seulement douze mois !

Á trois reprises, quatre conseillers municipaux de la majorité sont entrés en dissidence.

  • Le 5 septembre 2014, le Maire propose l’embauche d’une personne pour l’urbanisme.
Quatre élus de la majorité contestent le principe de cette embauche et s’abstiennent sur le vote. Il est vrai que proposer une embauche alors qu’on a crié sur tous les toits qu’il y avait trop de personnel a de quoi désarçonner les plus honnêtes.

  • Le 31 mars 2015, vote du budget.
Á l’issue de la présentation par l’adjoint aux finances, un conseiller municipal de la majorité prend la parole pour demander des explications et contester certains choix. Et là, on comprend que les conseillers de la majorité n’ont pas été associés au travail de préparation du budget. On nous avait pourtant vanté les mérites du travail en équipe pendant la campagne.

  • Le 16 avril 2015, une partie de la majorité quitte la salle du Conseil.
Á la fin de la réunion du Conseil municipal, devait se tenir une réunion de présentation des procédures pour la révision du POS (transformation en Plan Local d’Urbanisme). En l’absence du conseiller municipal chargé de cette révision, un de ses collègues lit un courrier où il explique qu’on veut le court-circuiter et qu’il refuse donc de participer à cette réunion. Trois conseillers se lèvent et quittent la salle. Ambiance…

3. Et l’hirondelle ? Que fait-elle ?  Une année d'actions citoyennes :
·         Avril 2014 : Création du blog
·         Septembre 2014 : 1er tract d information
·         21 septembre 2014 : Journée du Patrimoine : Entre garrigue, Durance et Luberon par Isabelle Rault, paysagiste.
·         29 novembre 2014 : Concert « Résistance(s) » par le groupe Alter Ego.
·         Fin janvier : Loto de l’association.
·         6 février 2015 : conférence-débat intitulée «Après Charlie» avec Jean Marie Guillon, professeur émérite à l'Université d’Aix Marseille (AMU)
·         28 février : soirée théâtre Portraits de femmes par la troupe du Foyer Rural de Gordes.
·         19 avril : Rallye découverte du sud Luberon ; journée reportée au 20 septembre 2015 pour cause de pluie.

·         Des débats à venir sur la vie communale, politique… et bien sûr participations aux réunions du Conseil municipal et des Commissions municipales pour enrichir, proposer, critiquer…