Nous suivre par mèl

samedi 5 juillet 2014

Texte proposé par l'opposition pour la gazette municipale.

La démocratie a tranché. Par 21 voix de majorité, les Mérindolaises et les Mérindolais ont choisi une nouvelle équipe pour diriger notre commune. Nous respectons naturellement ce choix sorti des urnes.

Notre nouvelle municipalité est maintenant aux affaires depuis trois mois. Trois mois durant lesquels elle nous a longuement expliqué les difficultés financières de la Commune.
Nous avons ainsi eu droit, en Conseil municipal, aux explications de l’adjoint délégué aux finances qui, triturant les chiffres officiels, a conclu son propos en proposant un budget émaillé d’erreurs ou d’omissions. Erreur de 172 000 € en dépenses (corrigée lors du dernier conseil municipal) et omissions de recettes pour un montant total de plus de 150 000 €. Ajoutons à cela une surévaluation des dépenses notamment de personnel et nous obtenons un budget dont le moins que l’on puisse dire est qu’il ne brille pas par sa sincérité.
On a aussi évoqué les problèmes de trésorerie, classiques en ce début d’exercice, mais aggravés par les choix de la nouvelle municipalité.
On nous a même traités de falsificateurs en incluant, dans la dette à long terme de la Commune, le prêt relais destiné à financer l’acquisition de la propriété Grégoire.

Pourquoi au total ce déchainement contre la précédente équipe ?

Si la nouvelle majorité souhaite mettre en place les politiques d’économie qui sont à la mode, qu’elle assume ses choix plutôt que d’en faire porter la responsabilité sur la gestion passée qui a permis pendant treize ans d’apporter à tous des services publics de qualité à faible coût.
Nous assistons ainsi à la remise en cause de tout ce qui faisait l’originalité de notre Commune en matière sociale et éducative, de tout ce qui attirait les jeunes couples dans notre village, de tout ce qui rendait la vie quotidienne un peu moins difficile. Nous ne cautionnerons jamais ces mesures qui vont à l’inverse de ce que nous avons construit pendant les treize années où nous avons eu la responsabilité de la gestion communale.

Premières mesures prises :
- Suppression du programme de logements sociaux aux Tousques,
- Augmentation des tarifs municipaux,
- Fin de la gratuité de l’accueil périscolaire,
- Annulation du séjour d’été pour nos jeunes,
- Suppression de la Banque Alimentaire pour les plus démunis.

Cependant, nous apporterons notre concours, s’il est désiré, à tous les projets qui permettront de renforcer la qualité de vie et le dynamisme économique de notre village. Nous avons ainsi voté le changement du jour de marché au samedi, la réflexion sur ce point avait d’ailleurs été engagée avec nos commerçants bien avant les élections.
Enfin, nous avons réactivé notre association « Mieux vivre ensemble à Mérindol » qui s’appelle désormais « L’hirondelle citoyenne ».
Si vous voulez participer aux débats de l’opposition municipale et à la vie culturelle et citoyenne que nous souhaitons promouvoir, vous pouvez nous rejoindre en adhérant à cette association.
Vous pouvez également consulter notre blog ( lhirondellecitoyenne.blogspot.fr ) où nous relatons plus en détail l’actualité municipale.